Alassane Ouattara, dégage!

CONTRE LE 3EME MANDAT DE M. OUATTARA EN ITALIE : COMPTE-RENDU DE MANIFESTATION :

« OUATTARA DEGAGE ! » ;

« OUATTARA AUREVOIR ! » ;

« OUATTARA, NE TOUCHE PAS A NOTRE CONSTITUTION ! » ;

« NOUS SOMMES PRETS A MOURIR POUR NOTRE PATRIE ! »

Telles sont les paroles fortes, les refrains qui ont été repris en chœur par la foule gigantesque de la diaspora ivoirienne et africaine résidant en Italie, soutenue par des centaines d’Italiens informés dans les Unes de la presse italienne sur la crise préélectorale en Côte d’Ivoire. Le tout, au son de la musique galvanisante, notamment le titre « Ne touchez pas à mon pays, assaillants. » du King Gadji Céli St Joseph, qui est venu spécialement de Paris accompagné de son inconditionnel manager Guez.

C’était le samedi 17 octobre 2020, de 15H à 19H30, en plein cœur de la coquette ville de Parme, à la Piazza Garibaldi, en Italie.

En effet, après la mobilisation exceptionnelle et historique des Ivoiriens au stade Félix Houphouët-Boigny, le samedi 10 octobre dernier, aucun Ivoirien vivant sur le territoire italien n’a voulu se faire conter le rendez-vous de Parme. Ainsi, de Rome, de Turin, de Milan, de Brescia, de Pérouse, de Bergame, de Venise ou de Naples, plusieurs dizaines d’Ivoiriens, par cars, en voitures et en trains sont descendus à Parme pour grossir davantage la forte population d’immigrés ivoiriens et africains vivant dans cette localité. La police italienne, « la DIGOS » a estimé ce rassemblement à 2500 personnes.

Plusieurs intervenants se sont succédé sur la tribune, les responsables résidents des organisations de la société civile : la FIDHOP, CI-Libre expression, MCIRP, CODAI, Les Filles de Marie Koré, les Patriotes de Brescia et les Femmes Patriotes d’Italie ; ainsi que les représentants des partis politiques : FPI, PDCI-RDA, UNG, COJEP, RACI, AIRD, LIDER et les plateformes EDS, CDRP et GPS.

Sans oublier les deux hôtes de marque de cette manifestation, un haut responsable de GPS venu de Paris et un vice-président du COJEP, venu de la Suisse, M. Jean-Claude Gnahoua.

Avec une prestation des plus exceptionnelles de l’artiste vedette, qui a toujours été engagé dans le combat pour sa patrie, la Côte d’Ivoire : M. Gadji Céli.

Ce qu’il convient de retenir de ce rassemblement, tel que résumé dans l’exposé magistral du président-fondateur de la FIDHOP (la Fondation Ivoirienne pour les Droits de l’Homme et la vie politique), le dr Boga Sako Gervais, se formule comme suit.

Considérant que la Constitution est le fondement de tout Etat démocratique et le socle d’une nation, la diaspora ivoirienne et africaine symbolisée par le rassemblement de Parma, a condamné avec force la violation de la Constitution ivoirienne par le sieur Alassane Dramane Ouattara qui veut briguer un troisième mandat ; pour lequel il fait tuer les populations.

Ensemble, tous ont martelé qu’il vaut mieux mourir pour son pays, dans « la désobéissance civile », plutôt que de continuer à subir la dictature instaurée par Dramane Ouattara et son régime RHDP depuis 2011.

Ainsi, pour tous, non seulement le 31 octobre 2020, il n’y aura point d’élection en Côte d’Ivoire, ni dans la diaspora ; mais surtout, dès le 1er novembre 2020, Alassane Dramane Ouattara n’est plus le chef de l’Etat de la République de Côte d’Ivoire.

Dès maintenant, avec « LE BOYCOTT ACTIF », le pays tout entier doit être paralysé !!!

En clôturant, devant le plein succès de ce grand rassemblement d’Italie, à Parme, le dr Boga a vivement remercié son compatriote, son ami et frère Gadji Céli, ainsi que les invités venus de la France et de la Suisse, et particulièrement le Comité d’organisation qu’a présidé Mme Brigitte Boblaé, sous la supervision du coordonnateur de la Plateforme des leaders ivoiriens d’Italie, le doyen Bertin Gnonsio.

LE PLUS GRAND RASSEMBLEMENT MEMORABLE DES FILS ET DES FILLES DE LA CÖTE D’IVOIRE AURA LIEU TRES BIENTOT, A ABIDJAN, APRES ALASSANE DRAMANE OUATTARA !

Fait à Parme, le 19 octobre 2020

Dr Boga Sako Gervais       

Président-fondateur de la FIDHOP

Vice-président de EDS
Ecrivain essayiste

Cet article, publié dans Afrique sub-saharienne, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.