Face à notre passé colonial et esclavagiste, « affronter le racisme, réparer l’histoire » (Thomas Piketti)

Après la vague de mobilisation contre les discriminations, il faut changer le système économique, avec pour fondement la réduction des inégalités, plaide l’économiste dans sa chronique.

Le Monde- Publié le 13 juin 2020

Lire la suite
En passant | Publié le par | Laisser un commentaire

Côte d’Ivoire: possible retour de Laurent Gbagbo (Leslie Varenne)

Un possible retour de Laurent Gbagbo rebat les cartes politiques à cinq mois de la présidentielle.

En réduisant les contraintes imposées à l’ancien président ivoirien, la CPI met en partie fin à une situation aussi inédite qu’aberrante et redonne de l’air à une démocratie en panne. Un chapitre de l’histoire de ce pays se referme, celui qui s’ouvre s’annonce riche en rebondissements.

Lire la suite
En passant | Publié le par | Laisser un commentaire

Démocratie : c’est au moins le débat et l’acceptation des contradictions (Claude Koudou)

Si méditer et utiliser intelligemment son libre arbitre n’étaient pas vus comme injures et/ou défiance ?

On peut commencer par dire que nous aspirons tou(te)s à la liberté ; nous aspirons tou(te)s à la démocratie. Mais ces termes (liberté et démocratie) sont souvent interprétés suivant notre éducation et suivant les intérêts que nous visons, alors que les définitions empruntées au dictionnaire (Larousse ou Robert, par exemple) et aux sciences sociales sont claires.

Lire la suite
En passant | Publié le par | Tagué , , | Laisser un commentaire

De la libération de deux fils du pays à la reconstruction de la Côte d’Ivoire : Quelle approche prospective pour une Côte d’Ivoire nouvelle ? (Claude Koudou)

Le vendredi 28 mai 2020, la Cour pénale internationale a levé les principales restrictions qui avaient été posées au lendemain de l’acquittement, aux libertés du Président Laurent Gbagbo et du Ministre Charles Blé Goudé par la même chambre d’appel. Cette décision est une grande victoire pour les démocrates. Celle-ci mérite d’être savourée avec toute l’allégresse qui est à la dimension des sacrifices consentis.

Lire la suite
En passant | Publié le par | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Lutte contre le coronovirus (déclaration du REZOPANACOM)

DECLARATION DU REZOPANACOM RELATIVE AUX EFFORTS SCIENTIFIQUES AFRICAINS DANS LA LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS

Lire la suite
En passant | Publié le par | Tagué , , | Laisser un commentaire

Adresse du Comité de pilotage économique (COP- MODIAF) à la diaspora africaine


Chère expatriée et cher expatrié de la diaspora africaine,
Que nous en ayons une conscience diasporique aiguë ou non, la pandémie du coronavirus, également connue sous son appellation abrégée de COVID-19, est en train de contraindre, à une vitesse sans précédent, les grands décideurs de notre village planétaire, à forger, à inventer ou encore à imaginer à leur fantaisie ce nouvel ordre mondial que plusieurs d’entre nous ne pensaient pas advenir de sitôt.
Pour leur part, les autorités françaises, et à leur plus haut niveau, avaient déjà anticipé sur la mise sur pied de cet ordre nouveau quand elles annonçaient, dès le mois d’août 2017, la création du CPA, le Conseil présidentiel pour l’Afrique, une structure par le truchement de laquelle ces autorités françaises veulent mettre à contribution, dans son projet de renouvellement du partenariat entre la France et le continent africain, les cinq (5) millions d’Africains résidant sur son territoire.

Lire la suite
En passant | Publié le par | Tagué , , , | Laisser un commentaire

A propos du livre sur les langues cultures

Samy Johsua membre du Conseil scientifique d’Attac France

jeudi 9 avril 2020, par Commission Enseignement-Recherche.

Cet ouvrage, coordonné par Martine Boudet (Le Croquant, 2019) est à l’actif d’une équipe internationale et interdisciplinaire constituée de linguistes et d’anthropologues. Les auteur.e.s, des universitaires et formateurs/trices, sont de différentes origines et nationalités : arménienne, belge, brésilienne, française, italienne, ivoirienne, marocaine, suisse, togolaise, yéménite [1]. Avec la participation de la Délégation de la langue française et des langues de France/DGLFLF (Ministère de la Culture).

Lire la suite
En passant | Publié le par | Tagué , , | Laisser un commentaire

La privatisation des services publics est une violation flagrante des droits des citoyens et de la sécurité publique (Mandiaye Gaye)

Depuis l’avènement de l’alternance du 19 mars 2000, avec l’instauration du régime libéral, nous avons tous constaté que le service public au Sénégal perdait, au fil du temps, du terrain ainsi que son rôle social principal, c’est-à-dire alléger aux citoyens leur peine, ceci à cause de sa privatisation tous azimuts. Ainsi, petit à petit, les citoyens sénégalais voient certains de leurs droits légitimes reconnus par la Constitution, comme certains services publics gratuits être privatisés illégalement, de fil en aiguille. Alors que ces services publics ont toujours été à la charge de l’État, et prévus comme tels dans le budget de l’État qui est constitué en partie par les impôts du contribuable.

Lire la suite
En passant | Publié le par | Tagué , , | Laisser un commentaire

Le franc CFA, la fin annoncée? (Marie-Paule Murail)

Ces dernières années, la monnaie coloniale des pays francophones africains a fait l’objet de nombreuses controverses et polémiques, de mobilisations «anti-CFA» en Afrique de l’ouest notamment. Elle a fait l’objet d’écrits et d’analyses, principalement de la part d’économistes et d’intellectuels africains.

Lire la suite
En passant | Publié le par | Tagué , , | Laisser un commentaire

Le statut d’« acquittés-détenus » de Laurent GBAGBO et Charles BLE GOUDE doit prendre fin !

  Le 15 janvier 2019, au terme d’un procès de trois ans à la CPI, le président Laurent Gbagbo et le ministre Charles Blé Goudé ont été reconnus innocents de toutes les charges dont ils étaient accusés.

  Acquittés, ils auraient dû être immédiatement libérés, en application du Jugement de la Chambre de Première Instance. En cas d’Appel, l’acquitté comparaît libre. Mais un coup de théâtre tel que seule l’institution CPI sait en fabriquer a transformé cette décision judiciaire pourtant logique et attendue en une incompréhensible liberté conditionnelle. Celle-ci est assortie d’une multitude d’interdits attentatoires aux libertés humaines les plus élémentaires pour ceux qui sont devenus en quelques instants des « acquittés-détenus », quasiment reclus l’un à Bruxelles, l’autre à La Haye, et ne pouvant exercer leurs pleins droits de citoyens ivoiriens.  

Lire la suite
En passant | Publié le par | Laisser un commentaire

RDC: massacres à l’est (Béni)/ Recueil «Sombritude et Justice » d’Armand Mavinga Tsafunenga

Le recueil poétique « Sombritude et Justice » d’Armand MAVINGA TSAFUNENGA revient au niveau international avec les massacres accélérés à l’est de la République Démocratique du Congo, notamment à Béni.

Lire la suite
En passant | Publié le par | Laisser un commentaire

Déclaration d’intellectuels africains sur les réformes du franc CFA

La réforme du franc CFA annoncée le 21 décembre par Emmanuel Macron et Alassane Ouattara continue de susciter des réactions. Une cinquantaine d’intellectuels publient une déclaration demandant l’ouverture d’un débat «populaire et inclusif» sur la réforme en cours et rappelant que « la question de la monnaie est fondamentalement politique et que la réponse ne peut être principalement technique ».

Lire la suite
En passant | Publié le par | Tagué , | Laisser un commentaire

Sénégal: libération de Guy-Marius Sagna et des 2 co-détenus!

RESPECTEZ LES DROITS DE GUY MARIUS, LIBÉREZ LES 3 OTAGES ET ANNULEZ LA HAUSSE DES PRIX

  Depuis le 23 décembre 2019, Guy Marius a entamé une grève de la faim pour revendiquer le respect de son droit à téléphoner tous les 15 jours, d’avoir une copie ou l’affichage du règlement intérieur de la prison du camp pénal, la libération immédiate des 2 co-détenus dont le chef d’inculpation est exactement le même que les 6 libérés et le refus de la hausse des prix du courant.
A ces revendications, nous citoyens, ajoutons la libération de Guy Marius.

Le vendredi 13 décembre a été un moment où le peuple a exprimé en manifestant son ras le bol des agressions du pouvoir et de ses maîtres impérialistes contre son droit de vivre dans la dignité. Le vendredi 20 décembre a été réprimé par le gazage avec des lacrymogènes, la maltraitance de journalistes qui couvraient la manifestation et l’arrestation de plus de 30 manifestants, puis leur libération.

L‘endettement exponentiel, proportionnel à la corruption et aux détournements des deniers publics, est la cause du démenti flagrant que la hausse annoncée du prix de l’électricité vient donner aux déclarations de « baisse » de l’ancien DG de la Senelec et électoralistes du président Macky Sall. C’est ce qu’indique l’information selon laquelle « Le futur parc éolien de Taïba Ndiaye … aura coûté environ 332 millions d’euros. L’Opic, institution du gouvernement américain spécialisée dans le financement du développement, apportera 250 millions de dollars (215 millions d’euros), et l’agence danoise de crédit à l’exportation EKF, venue prêter main-forte à son compatriote Vestas, chargé de la construction, 117 millions d’euros… » (Jeune Afrique, 23 mai 2019).

Non seulement ce pouvoir refuse toute transparence sur les contrats noués pour l’exploitation du pétrole, du gaz, du zircon, du fer, bref des richesses du sol et du sous sol du pays que la Constitution définit comme « propriétés du peuple », non seulement ce pouvoir chaque jour éclaboussé par des scandales de mauvaise gouvernance de l’argent du contribuable s’enferme dans l’impunité totale pour ses membres, mais il se permet de violer la loi en jetant arbitrairement et illégalement en prison des manifestants pacifiques.

Et voilà que vient se greffer l’annonce par les présidents ivoirien (au nom de ses pairs du pré-carré néocolonial qu’est l’UMEOA) et français, chef de la Françafrique, le passage « en 2020 du CFA à l’ECO ». Si, il y a 60 ans, le passage de la colonie à la néocolonie s’était soldé par des drapeaux, des hymnes, des gouvernements de pro-consuls locaux, 2020 prend la forme du transfert des réserves de change au local, la coloration locale du conseil d’administration de la BCEAO, la parité fixe entre l’ECO et l’EURO, mais tout cela « sous la garantie de la convertibilité du Trésor français » et le maintien du système CFA. On raye les traits trop voyants de la servitude volontaire de plus en plus décriée par les peuples d’Afrique pour faire prendre des vessies pour des lanternes en attendant la probable dévaluation qui va encore plus pousser les jeunes sans emploi à alimenter les cimetières à ciel ouvert que sont le Sahara et la mer Méditerranée.

Nous citoyens, syndicalistes, militants associatifs, travailleurs, femmes, étudiants, élèves, paysans, pêcheurs, éleveurs, retraités, handicapés, appelons à la mobilisation générale de toutes les forces vives du pays, du peuple pour exiger le respect du droit constitutionnel de s’opposer pacifiquement au massacre social et au sous développement imposé que nous imposent la dictature néocoloniale et l’impérialisme.
Nous avons marqué des points en obtenant la libération des 6, il nous faut gagner la bataille de la libération des 3 otages et poursuivre la mobilisation pour gagner la bataille de la baisse des prix du courant contre la vie chère.  

Signons et adressons les lettres de protestation à la présidence du Sénégal, 6 Avenue du Pr. L. Sedar Senghor, Dakar, Sénégal,
facebook: Macky SALL@prmackysall
twitter:Macky Sall (@Macky_Sall) | Twitter
et mail du gouvernement : senegalcese@gmail.com.    
 
Lire la suite
En passant | Publié le par | Laisser un commentaire

Sénégal: mémorandum du Walo

Mouvement Citoyen contre l’Accaparement et l’Aliénation des Terres du WALO

(M.A.A.T-WALO)

Au Peuple Sénégalais dans sa diversité et son entièreté ;

A Son Excellence, Monsieur le Président de la République ;

Aux Honorables Députés de l’Assemblée Nationale, élu(e)s du Peuple Sénégalais ;

A Mesdames/Messieurs les membres du Conseil Economique, Social et Environnemental ;

A Mesdames/Messieurs les membres du Haut Conseil des Collectivités Territoriales ;

A Monsieur le Médiateur de la République ;

Nous, filles et fils du WALO, venons porter à votre auguste attention, nos préoccupations interpellatives et notre indignation :

Lire la suite
En passant | Publié le par | Laisser un commentaire

Sénégal: libération immédiate de Guy Marius Sagna, de Babacar Diop et d’autres!

    Guy- Marius Sagna, animateur du mouvement sénégalais anti-CFA et anti-APE, a été de nouveau incarcéré avec d’autres camarades, dont le docteur Babacar Diop.
       Tout notre soutien pour leur libération rapide, et en faveur des droits de l’homme dans ce pays frère!
      L’inter-collectif Afrique.

Lire la suite
En passant | Publié le par | Tagué , , | Laisser un commentaire

L’Urgence africaine Changeons le modèle de croissance ! (Kako Nubukpo, Ed. Odile Jacob, 2019)

Derrière le discours savamment rodé d’une émergence africaine, les faits restent têtus. L’Afrique subsaharienne est la seule région du monde où la population extrêmement pauvre (sous le seuil de 1,25 dollar par jour) a doublé en cinquante ans. Si croissance il y a en Afrique, elle est loin de profiter à l’ensemble des Africains.

Ce livre défend la thèse de l’instrumentalisation de l’Afrique comme laboratoire du néolibéralisme avec la complicité de ses propres élites. Il tire la sonnette d’alarme sur la réalité d’un continent à la dérive, subissant des prédations minières et foncières, des sorties massives de capitaux, ou encore la concurrence des surplus agricoles européens.

Lire la suite
En passant | Publié le par | Laisser un commentaire

Victimes du massacre de Thiaroye 1944 (pétition)

Vérité et justice pour les victimes du massacre de Thiaroye et leur famille : exigeons l’ouverture des fosses communes et un procès en révision.

Le massacre prémédité des Tirailleurs « Sénégalais » froidement exécutés par l’armée coloniale française, le 1er décembre 1944 à Thiaroye, est un crime d’État demeuré impuni à ce jour, doublé d’un mensonge d’État.

Lire la suite
En passant | Publié le par | Tagué | Laisser un commentaire

Réconciliation Macky/Wade sur le dos des Sénégalais (Mandiaye Gaye)

Un deal en tractation depuis 2012 qui se traduit par une réconciliation Macky/Wade, sur le dos des Sénégalais surpris.

J’avais publié en mai 2016, un article relatif aux retrouvailles de la famille libérale. Et ce qui s’est passé entre Macky Sall et Me Wade, en parfaits politiciens qui cachent leur jeu, confirme bien ce deal qui vient d’être concrétisé. Lire le texte ci-après.

Lire la suite
En passant | Publié le par | Laisser un commentaire